jeudi 5 novembre 2020

La douche froide

Célia, Clara, Corentin, Emma, Eva, Julie, Kyllian et Maxime forment un groupe très dynamique et volontaire. Résolus, pour la plupart d'entre eux depuis leur entrée en seconde, à partir en stage au Togo en terminale, ils se sont activement préparés : peaufinant leurs lettres de motivations, préparant des entretiens convaincants, se donnant les moyens financiers en travaillant, mettant de l'argent de côté ou participant à des actions permettant de récolter des fonds.

En février, les choses se concrétisent lorsqu'ils rencontrent sœur Marie-Justine responsable de la Maison de l'Enfance Heureuse de monseigneur Ignace de la Providence Saint Paul à Kara (un des lieux de stage des élèves sur place), de passage en France. 

Et puis le 13 mars, les établissements ferment. Les repas partagés du jeudi sont compromis ainsi que les autres événements préparatoires. Qu'à cela ne tienne, on se donne rendez-vous en visio chaque jeudi à 14h, tout le monde est présent régulièrement malgré les difficultés matérielles de quelques uns. 

La préparation des activités se poursuit.

Le départ est reporté au mois de février 2021, tout le monde travaille ardemment et garde l'espoir de partir. Personne n'imagine que la crise sanitaire dans laquelle le monde est plongée ne se résorbera pas rapidement.

Dès la rentrée de septembre, les pique-nique reprennent une fois par semaine. Chacun sait que la probabilité de partir est fragilisée mais l'optimisme demeure de mise. Les activités à mener à l'école et à l'orphelinat prennent forment, les cartons de dons pour le conteneur commencent à s'accumuler au lycée. Il est temps de se retrouver une journée pour tout trier et étiqueter, et finaliser les activités.

Eva, Clara et Célia trient les vêtements par taille


Emma, Corentin, Julie et Kyllian sont très organisés

Une matinée de travail performant plus tard, un trafic est chargé à ras bord de vêtements, chaussures, paires de lunettes, matériel paramédical destinés à compléter le conteneur que l'association GAIA espère toujours être en mesure d'affréter.   


A la veille des vacances de la Toussaint, il faut néanmoins accepter de se confronter à la réalité. 
La situation sanitaire empire, le Togo prend de plus en plus de mesures préventives concernant les entrées sur son territoire. 
En France on entend bruisser des rumeurs de reconfinement. Les stages à l'étranger s'annulent dans la plupart des établissement. Celui de Kara n'échappe pas à la règle.


Le repas du mercredi 14 octobre est mêlé de larmes et de déception. 

Il reste à ne pas oublier la détermination et l'engagement de cette Team 2020, et pourquoi pas imaginer sa recomposition dans quelques années pour une action humanitaire commune ?

Sœur Marie-Justine complète la Team en l'absence de Julie ;)

vendredi 17 avril 2020

Portrait #19

CELIA

Actuellement en 1ère en baccalauréat professionnel Service Aux Personnes et Aux Territoires.

J’aime faire du sport, écouter de la musique, rigoler avec mes amis, découvrir de nouvelles choses.
Quand j’aurai mon bac, je continuerai mes études pour devenir éducatrice spécialisée car ce métier m’inspire et que j’aime venir en aide aux personnes en difficulté.

Ce stage me permettra de découvrir un nouveau mode de vie, de nouvelles cultures de nouveaux paysages et de rencontrer de nouvelles personnes.

mardi 14 avril 2020

Portrait #18

CLARA

Je suis actuellement en  baccalauréat professionnel Service Aux Personnes et Aux Territoires au lycée du Cleusmeur à Lesneven.

J’ai longuement réfléchi avant de vraiment prendre la décision de venir faire ce stage au Togo. J'étais mitigée puis finalement je me suis dis que c'était une chance et une expérience à vivre. Je ne voulais pas regretter de pas partir au stage du Togo parce que j'aurais hésité.

Je suis aussi motivée par ce projet pour découvrir un nouveau mode de vie et découvrir un pays. J’ai hâte aussi de faire des activités avec les enfants de l'école et de les encadrer je pense que ça peut m’apporter des nouvelles choses. 

samedi 11 avril 2020

Portrait #17

CORENTIN

Elève en classe de 1ère en Baccalauréat Professionnel Services Aux Personnes et Aux Territoires, je souhaite passer mon bac pour ensuite devenir auxiliaire de puériculture.
Je n’ai pas eu l’occasion de voyager beaucoup hors de France.
Ce stage pourra m'inculquer des valeurs différentes que celles apportées par notre pays, il me permettra également d'obtenir une expérience dans un autre pays car mes projets professionnels se rapprochent du travail auprès des enfants.

mercredi 8 avril 2020

Portrait #16

EMMA

Je suis élève de 1ère en Baccalauréat Professionnel Service Aux Personnes et Aux Territoires, au lycée le Cleusmeur à Lesneven. Je viens d’arriver cette année, l’année précédente j’étais en seconde générale, et ça ne me convenait pas du tout. C’est pourquoi, j’ai décidé de me réorienter et de choisir cette filière, car j’ai toujours aimé le contact avec les autres, et avec les enfants avant plus particulièrement. Les stages de cette année d’ailleurs ne font que confirmer que je ne me suis pas trompée de choix de réorientation, j’aime faire quelque chose qui me plaît, et je trouve qu'il est important de se sentir bien dans ce qu’on fait.
Je me plais beaucoup dans cette filière car j’aime avoir ce contact avec les personnes de tout âge, me rendre utile aux autres, j’aime partager ma joie de vivre, faire rire les gens, et voir des visages qui me sourient en retour, c’est une réussite et une satisfaction pour moi.

J’adore voyager, rencontrer de nouvelles personnes, de nouvelles cultures, partager ce que j’ai pu apprendre, mais apprendre aussi des autres.

C’est pourquoi, réaliser mon stage au Togo est une vocation pour moi, je trouve que c’est une chose unique et enrichissante pour nous en tant qu’élèves mais aussi humainement parlant. J’ai tellement hâte d’y aller car je sais que ce voyage va m’apporter beaucoup à titre personnel et pour mon avenir. Je sais aussi qu’il va énormément me plaire et me bouleverser, marquer ma vie, j’aimerais donc aussi marquer les esprits des personnes que je rencontrerai sur place, j’aimerais qu’ils se rappellent de nous ensuite, car moi je suis sûre que je ne les oublierai jamais.

dimanche 5 avril 2020

Portrait #15

EVA

Je suis actuellement en première bac professionnel Service Aux Personnes et Aux Territoires (SAPAT) et j’aimerais exercer mon métier plus tard auprès de personnes âgées ou d’adultes en situations fragiles.


Quand on a parlé d’un stage au Togo, je n’étais pas forcément intéressée, je me disais que ce n’était pas pour moi. Mais les professeurs m’ont beaucoup sollicitée, alors j’ai bien réfléchi et j’ai décidé de partir. J’ai hésité avant de dire oui car j’avais peur du nouveau mode de vie que j’allais découvrir et également d’être écartée du groupe parce que je ne connaissais pas les autres candidats. Au final j’ai décidé d’y aller et mon inscription a fait venir d’autres personnes que je connais mieux.


Je suis assez timide en général mais j'ai de nombreuses qualités. J’aime aider, écouter et apprendre à connaître les personnes. Je suis quelqu’un de souriant, empathique, attentive, sociable… Malgré ma timidité je sais communiquer.

Je souhaite découvrir la vie quotidienne des Togolais et le pays en lui même, cela sera un atout pour ma vie professionnelle. Je suis ravie d’effectuer mon stage au Togo.